Une question ? Des réponses au 01 83 62 98 09
Une question ? Des réponses au 01 83 62 98 09
Panier 0

Nicolas et son vélo cargo électrique

« quand je me gare devant l’école maternelle de ma fille, les enfants sont les premiers à pointer le cargo-bike du doigt, mais on voit bien l’intérêt des parents, aussi. »

 

Entre gain de temps et retour à une activité physique quotidienne, Nicolas fait du vélo électrique son nouvel allié de tous les jours. Nicolas a attendu le Vélib’ pour pratiquer le vélo en milieu urbain. Le vae ? L’oeuvre de Madame, qui l’a progressivement convaincu, et sans avoir à faire beaucoup d’efforts.

Elle allait travailler à vélo puis est passée au vae. Le premier « emprunt » est vite devenu une habitude autant le week-end qu’en semaine. Au point que Nicolas et Anne-Sophie, sa femme, viennent de craquer pour un vélo cargo électrique, principalement pour se déplacer avec leurs deux filles (2 et 5 ans), mais aussi pour faire les courses. En chemin, les réactions sont toujours positives : parfois un peu de surprise devant le cargo, bien souvent suivi de l’envie d’essayer.

Il semble que notre jeune quadra, même sans rétroviseur, soit en phase de faire des émules : « je suscite beaucoup de curiosité; quand je me gare devant l’école maternelle de ma fille, les enfants sont les premiers à pointer le cargo-bike du doigt, mais on voit bien l’intérêt des parents, aussi. »

Et quand il s’agit de cantonner son usage du vae au transport ou au loisir, Nicolas envisage volontiers les deux. En tant que moyen de transport, il a la particularité d’être agréable. Et pourquoi pas, demain, chevaucher un VTT électrique : « j’ai fait un essai très convaincant, en montagne ; le plaisir du VTT est intact, les sensations de pilotage sont bien là, et l’e-VTT ouvre l’accès à des parcours inaccessibles, avant, au commun des mortels (des cols, des sommets,…) ». Mais avant d’attaquer les sommets, Nicolas ferait volontiers une itinérance à vélo électrique en famille, le long d’une voie cyclable comme la Vélodyssée, sur la côte Atlantique.

Quand il s’agit de comparer le vélo électrique aux autres modes de transport, le temps gagné est l’atout qui vient immédiatement à l’esprit de Nicolas. Et surtout, « c’est bien plus agréable que la voiture, on respire, on fait de l’exercice (doux) et on est moins tendu », dixit l’intéressé. 

 

 

Vous aussi vous envisagez la mobilité active comme un mode de déplacement à part entière ? Avec plus d'un nouveau modèle chaque jour, ce marché propose tellement de possibilités qu'il est facile de se tromper. MonVelo vous aiguille en partageant avec vous son expertise et sa connaissance du secteur du cycle. Grâce à MonVelo, vous avez la certitude de faire le meilleur choix en considérant l'usage envisagé et vos contraintes budgétaires.